Tiken Jah Fakoly

Tiken Jah Fakoly : la légende du reggae

« Plus rien ne m’étonne », « Le pays va mal », « Ouvrez les frontières ». Tout le monde a entendu au moins une fois la voix rocailleuse de Tiken Jah Fakoly, icône du reggae ivoirien. En quarante ans de carrière et 16 albums, Tiken (un surnom donné par un copain ghanéen), de son vrai nom Doumbia Moussa Fakoly, a connu un succès mondial, multipliant les tournées de plusieurs années. Véritable bête de scène, à 56 ans, il retourne toujours des scènes de dizaines de milliers de personnes en quelques accords. C’est aussi un artiste engagé portant la voix de la jeunesse et des personnes opprimées. Ses textes, toujours teintés d’optimisme, défendent les droits humains et la justice, la valeur du continent africain et dénoncent la corruption des gouvernements. Ayant tout juste sorti un album de reprises acoustiques, l’artiste va faire danser et planer pour la première fois la Main Stage. Et porter toujours le même message : « L’avenir, c’est l’Afrique ».